L’hyperphagie

Il existe d’autres désordres alimentaires différents de l’anorexie et la boulimie, comme l’hyperphagie qui est une prise excessive d’aliments.

Celle-ci peut être d’origine familiale ou résulter de mauvaises habitudes alimentaires, en particulier elle peut être la conséquence de régimes trop restrictifs.

Elle peut prendre la forme d’agapes transitoires et occasionnelles ou se présenter comme un grignotage permanent.

L’Hyperphagie et la Boulimie présentent des tableaux assez différents.

Contrairement à la boulimie, l’hyperphagie ne se présente pas sous forme de crises aiguës suivies de vomissements et ne comporte pas de comportements compensatoires comme la prise de purgatif, le jeûne, ou l’exercice physique excessif.

C’est plutôt une forme de grignotage permanent ou une prise de quantité d’aliments largement supérieure à la moyenne alimentaire avec total déséquilibre nutritionnel qui amène bien évidemment une prise de poids plus ou moins importante.

Ce type de comportement alimentaire est souvent causé par une dépression réelle exprimée ou non. Cette frénésie alimentaire sert justement de consolation, de compensation à un état dépressif qui fait que l’on se sent anxieux, seul, fatigué ou que l’on s’ennuie.

La mise en place de régimes restrictifs dans ce contexte dépressif est inefficace et aggrave souvent le syndrome.

Seules les psychothérapies (psychanalytiques) et éventuellement un traitement antidépresseur ont fait preuve d’une efficacité. Prendre contact…

pour en savoir plus

PartagezPartagez sur FacebookPartagez sur TwitterPartagez sur GooglePlusPartagez sur LinkedinPartagez sur Pinterest